Comment maximiser vos niveaux de CBD de singe gras

Le cannabidiol, ou CBD, est un composé naturel présent dans les plantes de cannabis. Contrairement à son cousin plus célèbre le THC, le CBD ne produit aucun effet psychoactif. Cependant, il a été démontré qu’il a une grande variété d’avantages thérapeutiques, y compris la réduction de l’anxiété et de l’inflammation.

Si vous cherchez à cultiver des graines de cannabis Grease Monkey, il est important de comprendre comment atteindre des niveaux optimaux de CBD. Voici quelques conseils :

PRINCIPAUX POINTS À RETENIR :

  1. Commencez avec des graines de Grease Monkey féminisées de qualité pour cultiver du cannabis de haute qualité.
  2. Donnez aux plantes la quantité appropriée d’eau et de nutriments pour de meilleurs résultats.
  3. Contrôlez la température et l’humidité dans votre salle de culture ou votre serre pendant la période de floraison.
  4. Soyez patient – ne récoltez pas trop tôt ou trop tard!
  5. Choisissez la méthode de traitement et d’extraction adaptée à vos besoins.
  6. Surveillez vos plantes de près pendant la phase de floraison pour déterminer quand elles sont prêtes à être récoltées

Commencez avec des graines de singe Grease Monkey féminisées de qualité.

Si vous cherchez à cultiver du cannabis de haute qualité à la maison, vous devrez commencer par des graines de Grease Monkey féminisées de qualité. Ces graines sont spécialement sélectionnées pour ne produire que des plantes femelles, ce qui est idéal pour les cultivateurs qui veulent éviter les tracas d’avoir à sexer leurs plantes et à faire face au pollen mâle indésirable.

Les graines de singe graisse féminisées sont également connues pour être particulièrement résineuses et puissantes, vous pouvez donc vous attendre à ce que votre produit fini ait un coup de poing puissant. Mais avant de pouvoir profiter des fruits de votre travail, il y a un peu de travail à faire d’abord.

Dans cet article de blog, nous vous expliquerons tout ce que vous de savoir comment cultiver des graines féminisées de Grease Monkey, du choix de la variété adaptée à vos besoins à la réussite de la récolte. Alors, commençons!

Connaissez votre environnement de culture et vos préférences climatiques.

En tant que cultivateur de cannabis, il est important de comprendre votre climat et comment il affectera vos plantes. Différents climats peuvent produire des résultats différents, alors savoir à quoi vous attendre peut vous aider à tirer le meilleur parti de vos graines de Grease Monkey féminisées.

Si vous vivez dans une région au climat froid, il est important de vous assurer que vous disposez d’un environnement chaud et humide pour vos plantes. Cela peut être réalisé en utilisant une salle de culture ou une serre avec une ventilation et un contrôle de la température appropriés. Les climats froids peuvent également retarder la floraison de vos plantes, alors soyez patient!

Inversement, si vous vivez dans un climat chaud, il est important de vous assurer que votre salle de culture ou votre serre est bien ventilée pour maintenir la température basse. Les climats chauds peuvent provoquer une floraison précoce des plants de cannabis, alors gardez un œil sur eux et récoltez quand ils sont prêts.

Comprendre votre climat spécifique et comment il affecte la croissance du cannabis vous aidera Tirez le meilleur parti de vos graines féminisées. Avec des soins et une attention appropriés, vous pouvez faire pousser de belles têtes parfaites pour être fumées ou transformées en huile.

Donnez aux plantes la quantité appropriée d’eau et de nutriments.

Donner à vos plantes la quantité appropriée d’eau et de nutriments est l’une des choses les plus importantes que vous puissiez faire pour assurer une récolte réussie. Trop peu d’eau et de nutriments entraînera un retard de croissance et de faibles rendements, tandis qu’une trop grande quantité peut entraîner des problèmes de moisissures et de mildiou.

La meilleure façon de déterminer la quantité d’eau et de nutriments dont vos plantes ont besoin est de commencer par de petites quantités, puis d’augmenter au besoin. Il est également important de surveiller de près le sol ou le milieu de culture afin de savoir quand il est temps d’arroser à nouveau. Un arrosage excessif est tout aussi mauvais qu’un sous-arrosage, alors assurez-vous de vérifier le sol avant d’arroser pour vous assurer qu’il est réellement sec.

Si vous utilisez une solution nutritive, assurez-vous de suivre attentivement les instructions du fabricant. La force de la solution nutritive peut varier selon la marque, il est donc important d’utiliser les bonnes proportions. Ajouter trop de solution nutritive peut brûler vos plantes, tandis que ne pas en ajouter suffisamment entraînera une croissance et un développement médiocres.

Contrôler la température et l’humidité

La température et l’humidité sont deux facteurs importants à contrôler pendant la période de floraison des plantes de cannabis. Si la température est trop élevée, cela peut faire perdre aux fleurs leur puissance et leur odeur. Si la température est trop basse, cela peut ralentir la croissance de la plante. La plage de température idéale pour les plantes de cannabis pendant la floraison se situe entre 68 et 80 degrés Fahrenheit (20 à 27 degrés Celsius).

Des niveaux d’humidité élevés peuvent causer des problèmes tels que la moisissure, ce qui peut ruiner votre culture. Il est important de garder un œil sur le niveau d’humidité dans votre salle de culture ou votre serre, et assurez-vous qu’il reste dans la plage optimale de 40-60%.

Patienter! Ne récoltez pas trop tôt ou trop tard.

Quand il s’agit de récolter vos plants de cannabis féminisés Grease Monkey, le timing est primordial. Si vous récoltez trop tôt, vous n’obtiendrez pas le plein effet des niveaux de THC et de CBD de la plante. Si vous attendez trop longtemps, cependant, le Le THC peut commencer à se dégrader et se transformer en CBN, qui a des effets moins puissants. La clé est de trouver ce point idéal entre les deux où le THC et le CBD sont à leurs niveaux maximaux.

Pour ce faire, vous devrez surveiller de près vos plantes pendant la phase de floraison. Une fois qu’ils commencent à produire des fleurs (ou des bourgeons), gardez un œil sur le développement des trichomes. Les trichomes sont de minuscules glandes de résine qui contiennent la plupart des cannabinoïdes actifs de la plante comme le THC et le CBD. Ils apparaissent sous forme de cristaux blancs ou ambrés à la surface des bourgeons et des feuilles.

À l’approche de la récolte, ces trichomes commenceront à changer de couleur, passant du clair au blanc laiteux ou à l’ambre. C’est une bonne indication que les niveaux de THC et de CBD sont à leur plus haut niveau et qu’il est temps de récolter votre récolte!

Choisissez la méthode de traitement et d’extraction adaptée à vos besoins.

Quand il s’agit de traiter et d’extraire les huiles de vos plantes de cannabis, il existe quelques méthodes différentes parmi lesquelles vous pouvez choisir. Chacun a ses propres avantages et inconvénients, il est donc important de choisir celui qui convient le mieux à vos besoins.

La méthode d’extraction la plus populaire est connue sous le nom d’extraction au CO2 supercritique. Cela implique l’utilisation de CO2 sous pression pour extraire les huiles de la matière végétale. L’avantage de cette méthode est qu’elle est relativement douce pour le matériel végétal, ce qui signifie qu’une plus grande partie des composés précieux sont préservés. L’inconvénient est que cela nécessite un équipement coûteux et peut être dangereux s’il n’est pas fait correctement.

Une autre méthode courante est l’extraction à l’éthanol. Cela implique l’utilisation d’alcool (généralement de la vodka ou de l’Everclear) pour éliminer les huiles de la matière végétale. Cette méthode est souvent utilisée pour les teintures et d’autres préparations médicinales, car il préserve de nombreux composés bénéfiques du cannabis. Cependant, il peut être difficile de bien faire les choses, et s’il n’est pas fait correctement, il peut en résulter un produit moins que souhaitable.

Enfin, il y a l’extraction de l’huile de haschich au butane (BHO). Cela implique l’utilisation de gaz butane hautement inflammable pour extraire les huiles de la matière végétale – c’est pourquoi cette méthode doit être effectuée par des professionnels expérimentés dans un endroit bien ventilé! Le BHO a tendance à produire un produit très puissant, mais il y a toujours un risque d’explosion lorsque vous travaillez avec des matériaux aussi volatils.

Laisser un commentaire